Data Augmentation for Automatic Identification of Spatiotemporal Dispersion Electrograms in Persistent Atrial Fibrillation Ablation Using Machine Learning

Amina Ghrissi, doctorante en troisième année de thèse au laboratoire I3S (UMR 7271, Université Côte d'Azur, CNRS), est arrivée finaliste du “Best Student Paper Award” au 42nd Annual International Conference of the IEEE Engineering in Medicine and Biology Society (EMBC) qui se tiendra à Montréal, Canada, du 20 au 24 juillet 2020, le congrès mondial le plus important autour du génie biomédical. Amina est ainsi la seule finaliste a avoir été sélectionnée sur tout le continent européen pour son article intitulé “Data Augmentation for Automatic Identification of Spatiotemporal Dispersion Electrograms in Persistent Atrial Fibrillation Ablation Using Machine Learning”.

Atrial Fibrillation, Machine Learning, PentaRay Catheter, Electrogram, Data Augmentation, Convolutional Neural Networks, Catheter Ablation

Ce travail s'intéresse à la fibrillation atriale (FA), l'arythmie cardiaque la plus répandue et responsable de jusqu'à un quart des accidents vasculaires cérébraux. Amina met en application des outils d’intelligence artificielle (machine learning) pour détecter des signaux électriques cardiaques associés à des zones dites de dispersion spatio-temporelle. Des études récentes ont montré que l'ablation de ces zones à l'aide de cathéters est capable d'arrêter la FA dans un pourcentage de cas très élevé, mais la détection des zones était effectuée de manière visuelle jusqu'à présent. Les techniques de machine learning développées par Amina sont susceptibles d'aider le cardiologue à effectuer des interventions d'ablation par cathéter mieux adaptées à chaque patient, améliorant ainsi le taux de succès tout en réduisant le coût, la durée et les risques de complications de cette thérapie pour le traitement de la FA persistante.

La thèse fait partie du projet « Intégration et Analyse de Données Biomédicales » (IADB) soutenu par l’Initiative d’excellence IDEX UCA-JEDI. La thèse avait démarré dans le cadre de la nomination de Vicente Zarzoso à l'Institut universitaire de France (IUF) et elle est co-dirigée avec Johan Montagnat au laboratoire I3S.

Ce succès est le fruit d'une étroite collaboration avec le Service cardiologie du CHU Nice Pasteur, représenté par le Dr. Fabien Squara, et l’Institut IFES à Vitoria, Brésil.

Plus d'informations :
- Article nominé : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02871770
- Site web du congrès : https://embc.embs.org/2020/student-paper-competition-finalists