Programme

Licence Informatique

Présentation

La licence informatique vise à préparer au mieux les futurs informaticiens à la grande variété de technologies auxquelles ils seront confrontés et à leurs évolutions à venir. Pour ce faire, la licence informatique aborde l’informatique avant tout comme une discipline scientifique fondée sur plusieurs piliers théoriques (algorithmique, programmation, logique, calculabilité, langages formels, etc) et sur des standards incontournables dans les principaux domaines professionalisants (bases de données, systèmes, réseaux, architecture des processeurs, web, génie logiciel, etc).

Débouchés

Cette formation généraliste permet une poursuite d’étude naturelle vers

La licence informatique ouvre aussi naturellement sur un emploi dans les nombreuses sociétés azuréenes.

D’autres débouchés sont bien évidemment possibles et fréquents, dans d’autres masters, écoles d’ingénieurs, université étrangères, etc, en vue d’une spécialisation dans des domaines comme:

  • la science des données
  • l’informatique de gestion et d’entreprise
  • l’informatique mobile, les objets connectés, et le développement web
  • les réseaux de télécommunications, l’administration des systèmes informatiques, le cloud computing
  • la sécurité des systèmes d’information et la cybersécurité
  • la recherche et développement
  • la recherche académique

L’objectif de la licence informatique est de préparer au mieux les étudiants à ces diverses attentes.

Compétences

Les compétences développées sont les suivantes :

  • Analyser des problèmes, modéliser des systèmes et construire des solutions informatiques en s’appuyant sur les connaissances en mathématiques et informatique.
  • Abstraire et décomposer un problème informatique concret en sous-problèmes élémentaires et apprendre à les résoudre en favorisant la réutilisation de solutions existantes efficaces et éprouvées.
  • Rendre compte à l’écrit ou à l’oral, en français, de l’analyse d’un problème, de la modélisation d’un système ou de la construction d’une solution informatique.
  • Comprendre une documentation technique ou scientifique en anglais.
  • Mettre en œuvre des projets de programmation ou de modélisation informatique, principalement en équipe, en développant l’autonomie.
  • Participer au développement d’applications informatiques mettant en œuvre de nouvelles technologies.
  • S’informer sur les différents métiers et carrières de l’informatique, de façon à se diriger vers les formations adéquates.

Programme et contenu

En L1 et L2, les étudiants peuvent choisir plusieurs matières scientifiques, pas uniquement de l’informatique. Ils sont invités à suivre des enseignements en mathématiques, physique, électronique, etc. C’est le portail science. A partir du semestre 4, les étudiants peuvent s’orienter vers le parcours informatique et doivent ensuite choisir en grande majorité des cours d’informatique en vue de valider une licence d’informatique.

Conditions d’admission

Passage d’année

Pour valider une année il faut valider suffisemment de crédits ECTS pour dépasser une certaine barre; il y a en fait plusieurs barres qui dépendent du type d’unité d’enseignement et de l’année en question. Il existe aussi des règles de compensation. Toutes ces règles sont détaillées par année sur le site.

Nouveaux entrants

ATTENTION Les dossiers de candidature sont à envoyer par les plate-formes adéquates (parcoursup, ecandidat, etudes en France, etc), mais jamais par mail aux responsables d’année. Les renseignements sur les démarches à effectuer sont fournis par le service scolarité de la faculté de science.

  • L’admission en L1 est quasiment automatique pour tous les bacheliers français
  • L’admission en L2 sans avoir suivi la L1 se fait par candidature. Les candidatures sont examinées par les responsables du portail science, dont un référent du département informatique.
  • L’admission en L3 informatique sans avoir suivi la L2 parcours informatique se fait par candidature. Les candidatures sont examinées par le responsable de la L3 informatique.

Les candidatures L2 et L3 sont sélectives. Les étudiants français admis en L3 ont généralement, au choix,

  • effectué une classe préparatoire ou une année en école d’ingénieur,
  • obtenu un DUT avec une moyenne supérieure à 12,
  • obtenu un BTS avec d’excellentes notes. De plus, dans tous les cas, les candidatures retenues sont celles d’étudiants qui ont suivi de nombreux cours d’informatique, y compris d’informatique théorique, permettant de prétendre à une équivalence avec les cours de L1 et L2.

Informations générales sur la scolarité

Parcours recommandé

Afin d’obtenir la licence informatique, il est recommandé de suivre tous les cours d’informatique, listés ci-dessous, ainsi que des cours de mathématique “fondamentaux”. Nous donnons ci-dessous un exemple de parcours type permettant de valider la licence informatique.

NOTE : le portail science offre d’autres cours qui traitent d’informatique, notamment introduction à l’informatique par le web ou programmation en R. Ces cours sont destinés à un public qui ne se spécialisera pas en informatique, et qui sont en partie redondants avec d’autres cours; ils ne sont donc pas comptabilisés, à l’heure actuelle, comme des UE d’informatique. Il est donc plutôt recommandé de ne pas prendre ces cours si l’on se destine à une Licence informatique. Si malgré tout un étudiant de Licence informatique a suivi et validé ces cours, les ECTS seront comptabilisés comme les autres UE non disciplinaires.

Non cumul des options

Certains cours sont des cours d’option: l’étudiant doit choisir l’un des cours parmi une liste de deux cours. Il n’est pas prévu qu’il suive plusieurs cours d’une même liste en même temps.

Cependant, il est possible (en particulier, pour un redoublant) de valider deux cours optionnels d’une même liste. Lorsque c’est le cas, il obtient tous les crédits ECTS validés, mais seulement un cours est pris en compte dans le décompte du nombre d’ECTS d’informatique.

Par exemple, si un étudiant valide à la fois “Introduction aux systèmes intelligents” et “Technologies du web”, il valide bien 12 ECTS non disciplinaires décomptés pour la barre des 120 ECTS, par contre seulement 6 ECTS d’informatique sont comptés pour atteindre la barre des 42 ECTS d’informatique nécessaires à la validation de la licence informatique.

Seconde session, redoublements, et UE anticipées

Les règles indiquées ci-dessous sont communes à toutes les discplines de l’UFR Science. Elles sont susceptibles d’évoluer et sont données à titre purement indicatif.

Fonctionnement de la seconde session et de la seconde chance

Une seconde session ou une seconde chance est automatiquement accordée aux étudiants salariés ou si l’étudiant obtient plus de 8/20 à la moyenne des UE du semestre.

Une seconde chance peut prendre la forme d’un calcul de note d’UE différent, d’un oral de rattrapage, d’un devoir rendu supplémentaire, etc.

Une seconde session est un examen terminal similaire à celui de première session. Cet examen se déroule en général en juin, y compris pour les cours qui ont lieu de septembre à décembre.

Sauf mention contraire, la note du contrôle de seconde session remplace la note de première session, y compris si elle est moins bonne. En particulier, en cas d’absence en seconde session, la note ABI, équivalente à un 0, remplace la note de première session.

Redoublement et UE avancées

Un étudiant redoublant peut demander à suivre quelques UE d’une année différente de son année d’inscription de manière dérogatoire.

Typiquement, un étudiant qui redouble le L2 mais qui a beaucoup de “trous” dans son emploi du temps peut demander l’autorisation aux responsables pédagogiques L2 et L3 de suivre de manière dérogatoire des UEs de L3.

Le fonctionnement précis de ce dispositif est décrit sur la page des modalités de contrôle des connaissances.

Cours proposés

Lors de chaque semestre les étudiants doivent suivre des cours obligatoires et des cours optionnels. Les cours sont dispensés en français.

Au semestre 1

Introduction à l'informatique par le web › P. Lezowski, PRAG
Cours de découverte de la science informatique à travers de thématiques concrètes issues du web. Lire plus ›

Bases de l'informatique › C. Di Giusto, MCF
Introduction à l'informatique Lire plus ›

Au semestre 2

Système1: Utilisation d'Unix et programmation shell › F. Guingne, MCF
L'objectif de ce cours est d'acquérir une certaine autonomie sous un environnement GNU/Linux et en programmation de scripts shell Lire plus ›

Programmation impérative en Python › E. Lozes, PR
Ce cours est une introduction à la programmation impérative dans le langage Python Lire plus ›

Au semestre 3

Structures de données et programmation C › M. Pelleau, MCF/J.-C. Regin, PR
Ce cours a pour objectif d'introduire les structures de données les plus classiques en s'appuyant sur le langage de programmation bas niveau C. Lire plus ›

Outils formels de l'informatique › E. Formenti, PR
Initiation à l'étude des fondements théoriques de l'informatique. Lire plus ›

Bases de données › P. Lezowski, PRAG
L'objectif de ce cours est d'apprendre à créer et manipuler des bases de données relationnelles et de comprendre les problèmes qui y sont liés. Lire plus ›

Algo & Prog avec R › A. Malapert, MCF
Ce cours est une initiation à l'algorithmique et à la programmation dans le langage R offert aux portails SV, ST et SITE. Lire plus ›

Au semestre 4

Technologies du web › E. Cabrio, MCF
Ce cours présente le fonctionnement du web, ainsi que la production de pages web statiques et la programmation de pages web dynamiques, tant du côté client que serveur. Lire plus ›

Systèmes 2: mécanismes internes des systèmes d'exploitation › S. Touati, PR
Ce cours présente les principaux concepts d'un système d'exploitation permettant d'orchestrer l'exécution de plusieurs processus en parallèle. Ces concepts sont mis en oeuvre en Python pour la réalisation d'un mini-projet de type 'mini-shell'. Lire plus ›

Introduction aux systèmes intelligents › P. Collard, PR
Ce cours introductif comporte deux parties, la première dédiée à l’intelligence collective et la seconde à l’intelligence individuelle. Lire plus ›

Réseaux et télécommunication › R. Aparicio-Pardo, MCF
Ce cours présenter les principes de fonctionnement des réseaux de téléommunication depuis le signal à transmettre jusqu'à la réalisation de réseaux locaux. Lire plus ›

Algorithmique 1 › E. Kounalis, PR
Le but du cours est d'introduire l’étudiant à l’algorithmique, en mettant l'accent sur les stratégies de conception d'un algorithme efficace. Lire plus ›

Au semestre 5

Programmation fonctionnelle › E. Lozes, PR
Ce cours est une introduction à la programmation fonctionnelle typée. Le langage support pour le cours est OCaml. Lire plus ›

Programmation et conception orientée objet › J. Provillard, MCF
Il s'agit d'un cours de Programmation Orientée Objet qui se base sur le langage Java. Lire plus ›

Cryptographie et calcul symbolique › B. Martin, PR
Découverte et mise en oeuvre des principes de bases de la cryptographie moderne alliée à celle du calcul formel Lire plus ›

Automates et langages › S. Julia, MCF
Introduction à la théorie des automates et des machines à états finis, des langages formels, et découverte de leurs principales applications Lire plus ›

Architecture machine › S. Touati, PR
Ce cours présente de façon approfondie les différentes composantes des architectures d'ordinateurs modernes, depuis le transistor jusqu'au niveau RTL/TLM. Les grandes familles d'architectures (RISC, CISC, DSP) sont introduites sous l'aspect du concepteur d'architecture et sous l'aspect du programmeur (jeu d'instructions) pour montrer l'influence des décisions architecturales sur les performances. Lire plus ›

Au semestre 6

Projet sciences informatiques › P. Collard, PR
Objectif : S'initier à la démarche scientifique: modéliser, simuler et valider l'étude d'un phénomène à l'aide d'outils informatiques. Savoir présenter un problème, discuter les approches de résolution possibles, défendre des conclusions devant des pairs, et réciproquement savoir évaluer les résultats d'autres études sur des sujets connexes. Lire plus ›

Paradigmes et interprétation › J. Provillard, MCF
Ce cours s'intéresse aux concepts qui sont à la base de nombreux langages de programmation. Afin de comprendre ces concepts, on programmera des interpréteurs de petits langages qui les mettent en oeuvre. Lire plus ›

Grands concepts de l'Informatique › E. Kounalis, PR
Courte description Lire plus ›

Génie logiciel et projet de développement › P. Renevier, MCF
L'objectif est de réaliser, en équipe, un développement logiciel de taille conséquente à partir d'un cahier des charges et en mettant en pratique des techniques de développement du génie logiciel. Lire plus ›

Compilation › S. Touati, PR
Introduction aux méthodes d'analyse syntaxique et d'analyse sémantique, dans le cadre de la construction de compilateurs et de traduction d'un formalisme en un autre. Lire plus ›

Algorithmique 2 › E. Kounalis, PR
Courte description Lire plus ›

Semestre 1 (parcours recommandé)

  • Bases de l’informatique
  • Mathématiques S1 : Fondements 1
  • Mathématiques : complément 1
  • Electronique S1 : Électronique numérique, bases
  • UE transversale

Semestre 2 (parcours recommandé)

  • Programmation impérative en Python
  • Système 1: programmation shell
  • Mathématiques S2 : Fondements 2
  • L’une des UE non disciplinaire suivantes
    • Mathématiques S2 : compléments 2
    • Mathématiques S2 : Méthodes math approche discrète
    • Électronique S2 : Électronique analogique
  • UE transversale

Semestre 3 (parcours recommandé)

  • Structures de données et programmation C
  • Bases de données
  • Outils formels pour l’informatique
  • L’une des UE non disciplinaires suivantes:
    • Mathématique S3 : Fondements S3
    • Mathématique S3 : Structures algébriques
    • Mathématique S3 : Méthodes mathématiques, approche géométrique
    • Programmation en R

Semestre 4 (parcours informatique S4)

  • Algorithmique 1
  • Réseaux et télécommunications
  • Systèmes 2 : mécanismes interne des systèmes d’exploitation
  • L’une des UE suivantes (cf règle de non cumul des options)
    • Introduction aux systèmes intelligents
    • Technologies du web
  • UE transversale

Semestre 5 (Licence informatique L3)

  • Automates et langages
  • Programmation fonctionnelle
  • Programmation et conception orientées objet
  • L’une des UE suivantes (cf règle de non cumul des options)
    • Architecture machine
    • Cryptographie et calcul symbolique
  • UE transversale

Semestre 6 (Licence informatique L3)

  • Algorithmique 2
  • Compilation
  • L’une des UE suivantes (choix d’option 1)
    • Paradigmes et interprétation
    • Grands concepts de l’informatique fondamentale
  • L’une des UE suivantes (choix d’option 2)
    • Projet science informatique : il se compose de deux ECUE, qui sont introduction à la démarche scientifique et projet de licence
    • Génie logiciel et projet de développement